samedi 7 novembre 2015

Fernandina à Lake Worth, FL

Fernandina à Lake Worth, FL

Nous allons passer 4 jours à Fernandina le temps de reprendre notre souffle un peu et attendre le développement de l'ouragan Joaquin, présentement dans les Bahamas. Nous allons en ville prendre des belles marches. Il fait toujours très chaud et profitons des services de la marina, douche, salon climatiséé avec télé et internet pour suivre l'ouragan de près et appeler nos amis sur Skype.
Cette ville nous fait sentir vraiment en Floride avec ses palmiers, les odeurs d’humidité et les magnifiques arbres quelquefois énormes avec le la mousse dans les branches. Il y en a même un en plein centre d'une rue.





Je prépare les prochaines routes de navigation par l'ICW. L'ouragan Joaquin de force 4 est maintenant en mouvement vers le NE, donc qui s'éloigne de la côte Est. Elle a balayée les Bahamas avec des vents jusqu'à 215 K/h pendant 2-3 jours. Nous pourrons certainement constater les dégâts cet hiver.

Depuis 2-3 jours il y a des orages et des vents forts en Caroline du Sud et du nord . À Myrtle Beach il est tombé depuis jeudi 404 mm, plusieurs records de pluie sont enregistrés. Dire que nous étions à cet endroit il a moins d'une semaine. Nous sommes vraiment chanceux dans nos déplacements, car nous n'avons rien eu de tout ça. Comme on dit "on touche du bois" pour que ça se poursuive.



Samedi le 03 octobre 2015
Fernandina FL SM 716 à Pine Island SM 765 Par ICW
Départ 11h 15 Arrivés: 18 h 20. 7h 10 de navigation à moteur pour 42,5 mn
Min.: 19C Max.: 21C nuageux 95% : NE 5-10-15 knts
SR: 7h19 SS: 19h 07

Ce matin nous regardons la mise à jour de la météo et nous décidons de partir, car les forts vents annoncés de 30-35 knts du Nord ne sont plus là. Tant mieux, car ça ne me disait rien de rester ici encore 2-3 jours. Nous attendons la mi-marée haute pour profiter d'un peu plus de profondeur vis-à-vis les " shoaling " . Le trajet est très beau. Rendue à notre ancrage prévu nous décidons de poursuivre, car ce n'est pas très beau et que le prochain ancrage à " Pine Island" peu se faire avant la noirceur. Au lieu d'arriver à 15h45, nous jetons l'ancre dans un magnifique endroit à 18h20. C'est tranquille et nous avons beaucoup d'espace. La dernière section supplémentaire était très belle et facile à faire.
Ancrage dans le courant encore, mais on s'habitue.





Si nous voulons du BON pain, il faut le faire nous même


Dimanche le 04 octobre 2015
Pine Island SM 765 à St-Augustine FL. SM 777 Par ICW
Départ 11h 50 Arrivés: 14 h 10. 2h 20 de navigation à moteur pour 14,6 mn
Min.: 18C Max.: 26C soleil 90% : W 5-10 knts

L'ouragan "Joaquin" est maintenant loin de nous au 30,4 N et 67,1 W catégorie 3 avec des vents de 100 knts et se déplace vers le NE à 18 knts. Ouf on l'a échappé belle.
Nous avons très bien dormi, l'endroit est très calme. Ce matin nous n’étions pas pressés de lever l'ancre, car nous attendions la marée montante. Nous avons déjeuné à l'extérieur et avons vu des oiseaux roses. Nous ne savons pas si c'était des Flamands roses, mais c'était magnifique.
Nous avons levé l'ancre à 11h 50, mais avoir su nous serions parties plus tôt, car il y avait amplement d'eau. Le trajet pour St-Augustine c'est très bien passé. Juste la partie entre les deux ponts soit celui de 65' "Usina Bridge" et le pont bascule "Bridge of Lions". Nous avons traversé l’Inlet de St-Augustine et il y a beaucoup de courants, de trafics, car nous sommes dimanche et en plus il faut bien identifier les bonnes bouées pour le passage. Une chance que nous traçons toujours notre route sur le iPad avec l'application "Blue Chart" de Garmin. Nous nous sommes ancrés au nord du pont de "Lions" et allons rejoindre Carribean Breeze pour un petit 5-7. Nous rencontrons leur amie Linda qui est en vacances pour 10 jours sur Carribean Breeze.
De retour à notre bateau ça brasse beaucoup et en plus le seul "Dinghy dock" est à la marina municipale et pour y avoir accès ça coûte 10$/ jours. Si nous sommes à Mooring ça coûte 21$/jour et tout est inclus, douche, landromat, dinghy dock, WiFi, pumpout et en plus il y a une "shuttle" gratuite qui nous transporte dans différents endroits de la ville gratuitement (pourboire environs 1$/personne/voyage). À pied c'est beaucoup trop loin.
Nous décidons donc de traverser le pont bascule à 18 h et nous allons nous prendre un Mooring en arrière de Carribean Breeze.
Après une bonne douche, nous allons prendre une petite marche en ville et c'est vraiment beau et propre. Au retour il fait déjà noir et il y a quelqu'un sur le quai des dinghys qui a l'air louche. Il regarde le nôtre depuis quelques instants et lorsque nous arrivons il fait semblant d'être soûl et il parle au téléphone en nous disant qu'il est désolé qu'il pensait que c'était celui de son copain... Bla-bla-bla. Une chance que nous barrons toujours notre "Bouboule" depuis le début de notre voyage. Le lendemain nous avons sus qu'un dinghy c'était fait voler. Nous aurions dû appeler la police ou au moins prendre une photo du type.
Nous resterons 6 jours à St-Augustine. Nous en profitons pour débuter notre approvisionnement pour les prochains mois dans les Bahamas, car les produits de base sont beaucoup plus cher là-bas. Il y a une navette gratuite ici qui nous apporte dans différents commerces de la ville.
Nous sommes allés en dinghy rendre visite à Napoléon du catamaran " Belle Vie". À sa marina il y a une boutique qui fabrique et répare des canevas de bateau. Nous allons lui faire faire une réparation et un bout qui nous manquait de nos pare-soleil.
Nous allons à pied au " Sailor's Exchange " nous apportons deux haut-parleur et une radio usagées que nous avions plus besoin et en échange nous avons eu un " Wetsuit" très propre. Je me suis acheté également une ceinture de plombs pour l'apnée et un support de canne à pêche. Il y a vraiment de tout usagés ou neuf ou bien il le commande pour le lendemain.
Nous allons au quai de services pour faire le plein de diesel et d'eau et un "Pumpout ". Nous rencontrons un employé de la marina qui est originaire de l'Abitibi. Stéphane vit aux US depuis 18 ans, il était bien content de parler français.

Après le pumpout je m'installe pour brancher la sortie du réservoir septique du dessous avec le passe coque pour pouvoir évacuer son contenue directement dans l'océan, car aux Bahamas il n'y a pas de services de pumpout et nous vidons les réservoirs d'eau noire dans la mer à l'extérieur des baies bien entendues.
Le vendredi 9 octobre, nous quittons notre Mooring vers 14h et allons nous ancrer 5 mn plus au sud, car demain nous partons pour Daytona Beach. Nous trouvons un très bel ancrage où nous sommes seuls au monde en pleine nature. Ça fait du bien de quitter la ville après 5 jours.

Très beau mouillage


Oiseaux roses








Saint Augustine







Abreuvoir pour chevaux conservé


On en a vu plus sur les affiches qu'en vrai



Samedi le 10 octobre 2015
Alcala FL SM 784,25 à Daytona Beach SM 831,5
Départ 7 h 40 Arrivés: 14 h 35. 7 h 05 de navigation à moteur pour 34,8 mn
Ancrage: ' 29° 11,74' N et 81° 00,23' W
Min.: 22C Max.: 29C ( Humidex 32°C) soleil 80% : L&V ( Light & Variable)

Notre ancrage d'hier était vraiment bien, paisible et calme, donc la nuit a été très réparatrice après nos courses folles à St-Augustine cela a fait un grand bien.
Nous levons l'ancre à 7 h 40 il fait super beau et chaud. Nous allons traverser 10 ponts, dont 4 que l'on doit faire ouvrir sur demande. Tout s’est très bien passé. Il faut rester alerte, car le canal est souvent très mince, mais l'étendue d'eau est super grande. Il y a 12'-15' dans le canal et juste à côté il y a souvent que 1'-2'. Il y avait quelques endroits où il fallait porter attention, mais avec les avertissements sur "ActivCaptain " et en plus nous étions à marée montante tout c'est très bien déroulé.
Une fois bien ancrés, nous sommes allés faire un tour en ville pour trouver un endroit où laisser notre dinghy. Nous avons trouvé à la marina " Halifax River Yacth " un quai où nous pouvons laisser notre dinghy avec la permission d'un membre, M. Denis du bateau " Ice Man" il nous a dit que si quelqu'un posait des questions de lui dire que nous étions ses "Guest". Nous sommes allés prendre une marche de reconnaissance avant le souper. Nous avons trouvé une épicerie asiatique où nous avons acheté pleins de choses pour faire des sushis si jamais nous attrapons des poissons dans les Bahamas.
Bon souper au tilapia et dodo bien mérité.


Activité des locaux


ICW








Des autos roulent sur la plage




Casque de sécurité à votre discrétion







Dimanche le 11 octobre 2015
Daytona Beach SM 831,5 Jour 2
Ancrage: ' 29° 11,74' N et 81° 00,23' W
Min.: 22C Max.: 25C soleil 40% : N 5-10
Soleil: levée 7h22 couché 18h58

Aujourd'hui nous allons prendre une marche du côté ouest de la rivière, soit Halifax. Les rues sont désertées, et les commerces sont tous fermés. Nous traversons le pont et allons du côté est de l'océan. Beaucoup de "vieux" biker en Harley pour la plupart. Ici le port du casque n'est pas obligatoire, ça fait drôle de voir ça. Sur la plage il est permis de circuler en voiture cela aussi ça fait bizarre, disons particulier.
Daytona est un arrêt plutôt " technique" qu'esthétique ... Je ne propose pas à personne d'y arrêter, il y a de plus belles places un peu plus au sud.

Nous avons dîné au " Halifax River Yacth Club". Dans la soirée préparation de la route pour demain, Titusville et couché tôt, car c'est une longue journée de navigation avec quelques "shoalings", donc départ tôt.






Lundi le 12 octobre 2015
Daytona Beach SM 831,5 à Titusville SM 878,1
Départ 7 h 30 Arrivés: 14 h 30, 7 h 00 de navigation à moteur pour 40,9 mn
Mooring (19$): ' 28° 37,44' N et 80° 48,22' W
Min.: 18C Max.: 27C soleil 90% : NW 5-10

Ce matin levé à 6h30 et il fait noir encore. Petit déjeuner et départ à 7h30 car nous voulons profiter de la marée haute qui sera à 8 h 30 vis-à-vis de L'inlet de Ponce de Leon. Avec l'expérience nous avons appris que c'est toujours dans ces secteurs où il y a le plus de problèmes de "shoalings causés par les lames de sables qui se déplacent lors des marées. Donc si nous les traversons avec la marée haute nous profitons d'un  surplus d'eau souvent de 3-4'.
Nous avons fait ouvrir deux ponts-bascules. Nous avons vu beaucoup de dauphins avec leurs petits. C'est toujours très beau et impressionnant à chaque fois. Nous naviguons tout le long dans un très grand plan d'eau, mais il faut rester à l'intérieur d'un mince canal où il y a 10'-12' de profondeur et juste à côté il y a que 2' à 3'. Il faut toujours rester très vigilant et avoir les yeux sur l'écran (souvent nous avons 2 iPad plus l'écran de Raymarine) et le profondimètre.

Nous arrivons à Titusville à 14h30 et prenons un Mooring . Nous allons à la marina prendre une bonne douche. Nous allons voir le bateau jumeau de UNI soit Zulu, qui est entreposé à la marina adjacente de celle de la ville, Westland marina. Nous nous informons des prix pour l'été prochain.
Nous allons faire un tour en ville à pied et arrêtons faire une petite épicerie au "Safealot".

La soirée est magnifique une des plus belles soirées depuis notre départ. Il n'y a pas beaucoup de vent, donc le plan d'eau est lisse comme un miroir, le ciel est rouge et la température est douce et vraiment tropicale.




Mardi le 13 octobre 2015
Titusville SM 878,1 à Cocoa Beach SM 897,0
Départ 10 h 15 Arrivés: 13 h 30, 3 h 15 de navigation à moteur pour 17 mn
Ancrage : ' 28° 21,17' N et 80° 43,10' W
Min.: 18C Max.: 30C (Hum. 32°C) soleil 90% : SW 5-10

Ce matin écoute du Réseau, ensuite une douche à la marina, retour au bateau et en revenant, nous avons vu nos premiers lamantins. Assez impressionnant, mais moins que les dauphins, car on ne les voit pas beaucoup.

Nous décidons de partir, car il n’y a pas grand-chose à voir surtout à distance de marche. Nous partons par un beau soleil et ICW jusqu'à maintenant en Floride, est très bien entretenue avec beaucoup moins de "shoaling ".
Nous faisons ouvrir un seul pont le "Addison Point Bridge".
Nous nous ancrons à 15h30 et allons en dinghy sur le côté est de la rive où il y a un quai pour la rampe de mise à l'eau municipale. Il y a un WestMarine à 10 min. de marche. Nous achetons des nouvelles jumelles, une lampe frontale, des pointes pour nos Hawaïenne sling et différents autres articles pour les Bahamas. Le ravitaillement se poursuit.
Retour au bateau et soirée relax.
J'ai fait mon premier envoi de courriels avec le Pactor et la radio amateur aujourd'hui. Depuis mon départ que ça ne fonctionnait pas et la sans raison ça fonctionner.


Ligne de transport en construction dans ICW




Mercredi le 14 octobre 2015
Cocoa Beach SM 897,0 à Cape Malabar SM 925
Départ 14 h 40 Arrivés: 18 h 30, 3 h 50 de navigation à moteur pour 22,6 mn
Ancrage : ' 28° 00,56' N et 80° 3342' W
Min.: 21C Max.: 30C (Hum. 32°C) soleil 100% : SW 5-10

Ce matin, après le Réseau du Capitaine, nous avons fait un QSO " un entretien entre radio amateur" avec Jean-Pierre et Michele de Bleu-Marie. Ils sont dans les ABC à Curaçao. Nous étions bien heureux de leur parler. Nous avons fait deux années de suite avec eux en charters sur leur magnifique voilier de 49' Jeanneau SO. Aux Bahamas et au BVI. Nous allons peut-être les revoirs cet hiver dans les Bahamas.
Nous allons faire un tour sur la rive est, car Nicole y a repéré un T-JMAX. Dans l'après-midi nous allons sur la rive ouest et avons découvert plein de belles petites boutiques. En plus nous sommes allés dans une vieille quincaillerie familiale qui existe depuis 126 ans "S.F. Travis Hardware Co. Inc." On y trouve de tout et c'est une expérience juste de fouiner dans les nombreux recoins et même il est possible de monter à l'étage et de s'y perdre. Nous y avons trouvé un marteau pointu pour préparer les " Conches".
Il faut vraiment se rendre du côté ouest de la rivière ça vaut la peine.
Retour au bateau nous levons l'ancre à 14h40 question de couper la route en deux pour se rendre à VeroBeach demain. Nous avançons de 23 mn et demain nous aurons seulement 5 h de navigation au lieu de 10 h.


Pas besoin de régime lorsque l'on descend notre bateau aux Bahamas (160 lbs au départ 138 lbs en Floride)


Belle visite d'une vielle vielle quincaillerie





Jeudi le 15 octobre 2015
Cape Malabar SM 925 à VeroBeach Beach SM 951,7
Départ 08  h 00  Arrivés: 12  h 00 , 4  h 00 de navigation à moteur pour 25 mn
Mooring  : ' 27° 39,28' N et 80° 22,27' W
Min.: 21C Max.: 30C (Hum. 3°C) soleil 100% : N 5-10-15

Très bonne nuit, mais nous nous réveillons toujours trop tôt. Souvent je suis éveillé à 4h ou 5h, je n’ai pas hâte de changer d'heure ...
Écoute du réseau et départ de notre ancrage à 8h. Il fait déjà très chaud et le soleil est encore bas. Il vente un peu 5-8 knt ce qui nous permet de sortir la voile avant "génois" et nous donne certainement 1knt de plus sur notre vitesse. Nous avançons à 6,8 knts sur le fond "SOG Speed On Ground ". Un moment donné il y a des dauphins qui nous suivent de très près sur l'arrière du bateau, Nicole se fait même arroser par leurs souffles tellement ils sont proches.
Nous arrivons à VeroBeach à 12h. Nous allons réserver deux jours de Mooring à 15h/jour ce n'est vraiment pas dispendieux. Un autobus de la ville passe 2 fois par heure et nous apporte soit à la plage ou soit en ville pour les courses tout ça gratuitement.
Nous allons voir la mer et la plage est magnifique et l'eau est très confortable. Nous sommes jeudi et ça paraît, car il n’y a pas foule à la plage et en ville. Nous revenons au bateau vers 19 h, comme première impression cet arrêt vaut vraiment la peine avec plein de services, la plage à proximitée, une ville très propre et un système de transport en commun gratuit et qui passe à la marina.


Nous passerons 3 jours à Vero Beach, à profiter du service de navette gratuite pour poursuivre notre approvisionnement.
Même avec le service de navette le Walmart est loin, nous devons prendre deux autobus différents. Au retour nous avons manqué l'autobus de quelques minutes et nous avons dû attendre une grosse heure à l'arrêt. Un conseil que nous pouvons donner si c'était à refaire nous aurions dû commencer notre ravitaillement dès qu'il y avait des super Walmart tout près à distance de marche comme à "Spooner Creek " pour acheter les choses lourdes et encombrantes comme les conserves, la bière, le vin, etc.
Nathalie et Stéphane de Carribean Breeze, sont venus nous rejoindre et nous avons soupé au restaurant juste l'autre côté du pont "Riverside Café". Beaucoup de monde, atmosphère sympathique, bonne bouffe et passablement abordable (65$/2pers.).
Nous reprenons un petit digestif sur UNI et ils nous quittent pour FortPiece vers 22h. Stéphane a sorti son bateau de l'eau à la marina de Riverside à FortPiece pour refaire son antifouling  au complet à partir de son interprotec. Grosse job et en plus il fait super chaud.

Plage de Véro Beach


Mooring à Velcro Beach



Dimanche le 18 octobre 2015
VeroBeach Beach SM 951,7  à Fort Piece SM 967,2
Départ 10 h 55 Arrivés: 13 h 15, 2 h 35 de navigation à moteur-voile génois pour 13,5 mn
Ancrage : ' 27° 27,42' N et 80° 18,42' W
Min.: 21°C Max.: 27°C soleil 50% : ENE  15-20-25

Ce matin la météo nous annonce des vents forts 25-30 knts du Nord Nord-Est pour les trois prochains jours. Ça ne nous tente pas vraiment de rester ici encore trois jours surtout qu'avec les forts vents il y aura beaucoup de nuages et un peu de pluies et que ce n’est pas vraiment des belles conditions pour faire de la plage. Nous décidons de nous déplacer à Fort Piece avant que le front froid apporte les gros vents du Nord. Nous allons faire un lavage à la marina et à 10h55 nous quittons notre Mooring. Nous devrions arriver à l'étale de la marée haute à FortPiece. Nous sortons le génois pour nous aider un peu et arrivons à notre ancrage à 13h15 et le vent commence déjà à être assez fort. Nous restons au bateau question de valider que notre mouillage tienne bien avec des vents de 25-30 knts. Je vérifie régulièrement notre position sur le iPad et cela confirme bien que l'ancre fait son travail. Nous ne dormons pas très bien, car ça brasse un peu et le vent est bruyant.
Nous resterons 5 jours à Fort Pierce, le temps de laisser les vents forts passés et que Carribean Breeze terminent leurs travaux. En attendant, nous poursuivons notre approvisionnement avec Stéphane et Nathalie, car ils ont loué une voiture pour la durée de leurs travaux. "Encore me direz-vous" et oui c'est comme faire l'épicerie pour les prochains 6 mois...

J’ai changé l'anode de zinc que j'avais posée au sud de la Chesapeake, il ne restait presque rien

Lorsque les vents ont diminué, nous nous sommes déplacés un peu plus près de la marina "HarborTown".

ÉLECTIONS FÉDÉRALES = PARTI LIBÉRAL avec M. Justin Trudeau
Nous sommes allés faire un tour à la marina juste à côté de notre nouvel ancrage " HarborTown ". Nous nous informons des prix et des conditions pour laisser le bateau hors de l'eau l'été prochain. Ensuite nous allons rencontrer Sebastien et Marie-Claude du catamaran One Life qui sont à cette marina. C'est très propre avec tous les services et en plus nous pouvons faire des travaux sur le bateau comme la peinture antisalissure. Sebastien et Marie-Claude sont très gentils et nous parlons beaucoup de bateaux, de pêche, de routes pour la traversée, etc. Nous sommes bien heureux de les avoirs rencontrés enfin et nous nous reverrons plus tard c'est certain.

Le Jeudi 22 octobre, ça fait déjà 26 ans que moi et Nicole faisons route ensemble. Cela a passé super vite et il nous en reste surement encore autant.

Ce matin nous allons rejoindre Stéphane et Nathalie à la marina Riverside pour aller ensemble acheter nos items de pêches conseillées par Sebastien hier. Nous allons dans un gros magasin spécialisé "ProBass" en auto. Nous arrêtons dîner dans un AppleBee et ensuite retour à la marina et notre bateau. Il vente encore beaucoup et toujours de l'Est. La nuit est très agitée avec beaucoup de pluie.

Pluie et vent fort


Nouvelle anode


Mise à jour du blogue


Un autre bon pain


Nouvelle antisalissure sur Caribbean Brezze


Un peu de magasinage pour la pêche


Un beau 4 roues ooup 3 roues




Tenez vous bien les gros poissons des Bahamas



Vendredi 23 octobre 2015
Fort Piece SM 966,0 à Jensen's Beach SM 981,1
Départ 13 h 50 Arrivés: 16 h 10, 2 h 20 de navigation à moteur-voile génois, 15 mn
Ancrage : ' 27° 14,94' N et 80° 13,25' W
Min.: 26°C Max.: 27°C (Humidex 29° C) soleil 70% : ENE  10-15-20 knts

Ce matin nous restons au bateau, je fais des petits travaux, installation de deux prises 12 V. Une dans la chambre arrière pour un ventilateur et une autre (2 x USB) dans le cockpit pour le branchement des iPad. Carribean Breeze arrive vers 14h30 au mouillage, ils ont terminé la grosse job de l'antifouling, nous décidons de partir pour Stuard cet après-midi. Nous levons l'ancre à 14h50. Nous pouvons sortir les voiles et avançons à 7 knts. Nous jetons l'ancre à Jensen Beach à 16h10 après 2h20 de belle navigation. Stéphane et Nathalie viennent sur UNI pour un 5-7 et jouons aux "Mexican Train"

Nous réservons les billets d'avion pour David et Simon qui viendront nous rejoindre à Nassau. Nous avons bien hâté de nous retrouver tous ensembles dans les Bahamas.














Samedi 24 octobre 2015
Jensen's Beach SM 981,1 à Stuart SM 987
Départ 07 h 25 Arrivés: 09 h 45, 2 h 20 de navigation à moteur-voile génois, 13 mn
Ancrage : ' 27° 12,61' N et 80° 16,09' W
Min.: 26°C Max.: 27°C  soleil 40% : E  10-15-20 knts

Ce matin le départ est prévu tôt si nous voulons passer vis-à-vis de l'inlet le plus possible à la marée haute. Nous partons dès qu'il fait assez clair soit 7h25. Nous arrivons à l'inlet de Ste-Lucie à 8h30 et la marée haute était à 7h30 (+1,3') nous avons rencontré des profondeurs de 6,5' et nous avons 4'-11" de tirant d'eau soit 1' 6" d'eau sous la quille. Ça n'a pas duré très longtemps, mais c'est quand même stressant. Le reste du parcours c'est très bien déroulé la rivière était large, profonde (10'-15') et le décor très beau. Nous avons remonté la rivière pendant une bonne heure et nous sommes ancrés dans une belle grande baie à l'abri du vent et des vagues. Ça va faire du bien, car depuis une semaine nous nous sommes fait pas mal brasser avec des vents de 20-25-30 knts et pas très bien protégé.

Nous nous reposons un peu avant d'aller en ville. J'ai appelé ma mère sur Skype pour lui donne de nos nouvelles, car elle s'inquiétait de l'ouragan "Patricia" qui fait rage actuellement au Mexique. Nous avons appelé également Simon qui est à la maison.

Nous allons voir les installations de la marina qui sont très bien et allons prendre une marche en ville. Il y a une activité pour l'Halloween pour les petits organisée par les commerçants. Stuard est une belle ville.

Nous allons passer 14 jours ici à Stuart, notre plus grand arrêt depuis Annapolis. Il est tôt encore pour traverser aux Bahamas et Stéphane retourne au Québec pour le travail, nous resterons avec Nathalie pour lui donner un coup de main jusqu`au retour de Stephane. Caribbean Brezze est à mooring et nous à l’ancrage. C’est un bel endroit pour prendre du repos.

Tous les jours nous empruntons les bicyclettes de la marina fournies gratuitement aux clients et allons visiter, faire des courses, etc. Lorsqu’il fait trop chaud nous allons dans le lounge regarder la télévision, jaser avec les clients permanents et faire de l’internet.


Nous faisons des petits travaux dans le bateau, réparation de moustiquaire, rangement de mon garage, réparation de prise 12v, remplissage du réservoir Diesel avec un 5 gal.. Etc. Nicole appelle AT&T pour prendre un forfait internet de 2 Go pour le mois, car nous devrions quitter les US dans 1-2 semaines maximum.


Nous avons eu des températures très chaudes max 30-33 C avec le facteur humidex c’était autour de 35 C.
Nous sommes allés retirer de l'argent US. Nous allons à la "Bank of America". Je dois utiliser ma carte Visa US, car avec la carte "AccesDejardins" ça ne fonctionne pas au comptoir et au guichet ATM nous pouvons retirer seulement 200$ à la fois pour un maximum de 1000$/ jours. Pour acheter 1000$ US ça coûte 1331$ can. Ce n’est vraiment pas avantageux pour nous. Je pense que c'est le pire taux de change depuis plusieurs années.

Nous avons rempli nos deux bouteilles de propane qui n'était pas complètement vide, mais ç’a coûté 7$. En plus nous nous sommes acheté une télévision Sanyo 24" pour écouter des films lors de soirées venteuses cet hiver.

Nous allons au quai de services pour remplir nos réservoirs d'eau, faire un Pumpout et remplir les 5 gal. de diesel et d'essence. Nous en profitons pour laver le cockpit à l'eau douce et au "SprayNine".

De retour à l'ancrage, je fais le changement d'huile et filtres. Nous sommes prêts pour la traversée vers les Bahamas.


Stéphane est arrivé le vendredi 6 novembre vers 13:00 nous allons donc faire une dernière épicerie de produits frais, comme la viande et lait, car demain nous nous déplaçons, enfin, à LakeWorth et si la météo reste favorable nous devrions quitter LakeWorth pour Westend BAHAMAS dimanche +- 3:00 am.


Belle marina de Suart
Marina vue du pont


Petits travaux à terminer

Beaucoup de vélo

Mon coffre alloué pour la bierres

Un peu de vin

Du café







Samedi 7 novembre  2015
Stuart SM 987 à LakeWorth SM 1018,5
Départ 10 h 25 Arrivés: 17 h 15, 6 h 50 de navigation à moteur , 29 mn
Ancrage : ' 27° 12,61' N et 80° 16,09' W
Min.: 27°C Max.: 29°C  ( Humidex: 34°C) soleil 60% : S-E  10-15 knts

Ce matin Stéphane doit aller porter son auto et par la suite nous levons l'ancre à 10h25. C'est samedi et ça paraît dans ICW, car il y a beaucoup de trafic de toute sorte. En passant vis-à-vis de l'inlet de Ste-Lucie le fond des deux bateau, UNI et Caribbean Breeze, ont accroché le fond, nous accélérons un peu et ça finit par passer. Nous avons eu une bonne frousse, surtout qu'il y avait beaucoup de circulation dans les environs, car il y avait un bateau d'échoué dans le Inlet. Une belle journée, mais beaucoup de ponts à faire ouvrir (7) et beaucoup de trafic en ce beau samedi. Nous arrivons en fin de journée à LakeWorth, mais nous avons le temps de voir la belle couleur de l'eau où nous sommes ancrées juste au sud de l'inlet.

Nous apportons notre souper sur Carribean Breeze pour discuter de notre intention de traverser aux Bahamas à partir d'ici ou bien de poursuivre par ICW plus au sud. Selon la météo nous décidons de prendre la mer demain matin très tôt et traverser le Gulf Stream pour Westend qui sera le Début pour nous.

Nous retournons à notre bateau et préparons l'annexe pour la traversée. Il faut enlever le moteur hors-bord et le fixer sur son support et sécuriser le tout avec plein de courroies supplémentaires, car on ne sait pas vraiment qu’est-ce que l'on peut rencontrer comme conditions de la mer demain. On se couche tôt, car nous lèverons l'ancre de très bonne heure demain.



Direction LakeWorth


LakeWorth