mercredi 21 octobre 2015

Norfolk VA à Fernandina FL

 Norfolk à l’entrée nord du Dismal Swamp Canal

8 septembre 2015
Finalement après quatre jours ici nous levons l’ancre pour la suite de notre aventure soit l’intracoastal waterway (ICW). ICW est comme une autoroute pour voilier de 1088 milles situé à l’intérieur des terres. Le point Zéro est en face de notre mouillage à Norfolk (Bouée rouge no 36) et le mille 1088 à Miami.
Nous levons l’ancre à 8h15 le mardi 8 septembre par une belle et chaude journée. Nous passerons par le canal Dismal Swamp canal…..




Notre première journée de l’ICW n’aura pas été comme nous l’avions prévue, mais à part l’attente de 1h 25 que nous avons eue pour le premier pont levant causée par un défaut électrique, suivi dune attente de 1h30 devant le deuxième pont qui se referme juste 5 minutes avant notre arrivée et pour finir nous avons manqué l’ouverture de l’écluse coté nord du Dismal canal de 11h30 nous devons donc attendre une autre heure pour la prochaine ouverture prévue à 13h30.





 Il a fait très chaud max 31°C avec humidex 36°C et à 14h40 nous nous attachons à un quai de ciment juste passer l’écluse et un pont bascule. Nous avons fait 6h25 de navigation à moteur, mais ± 4h d’attente pour les ponts et l'écluse.



L’endroit nous a été recommandé par Mario de LeeLoo, car il y a une épicerie et un commerce qui remplit les bouteilles de propane à 5 min. de marche. Seul inconvénient, nous sommes juste à côté du pont et il y a beaucoup de trafic pour un petit pont comme celui-là. Le bruit de la circulation sur le tablier de métal nous oblige à mettre des bouchons pour pouvoir nous endormir.







Dismal Swamp Canal nord à Élisabeth city
9, 10, 11 et 12 septembre 2015

Ce matin nous nous levons tôt, car la route prévue est assez longue. Dès la clarté, nous entreprenons notre journée il est 6h30. Le canal est très mince et peu profond.

À plusieurs endroits nous entendons la quille du navire qui accroche le fond où il y a souvent des troncs d’arbre qui flottent entre deux eaux. Le décor est très beau et sauvage. À la sortie du canal, la rivière Pasquotank est de plus en plus large et plus profonde également entre 15’ à 20’ au lieu de 6’ à 8’ dans le canal.









La couleur de l'eau n'est pas invitante pour la baignade

Section avec beaucoup de micro algues

Sortie sud du canal


C’est agréable de naviguer avec les décors qui se renouvellent à chaque tournant. Nous nous ancrons dans une belle grande baie juste en amont de la ville de Élisabeth à 14h30 ( 8 h de nav. à moteur). 

Après les chaudes journées que nous venons de passer, nous préférons de loin être à l’ancre et profiter du vent que de s’attacher à un quai même s’ils sont gratuits comme ici à Élisabeth.
Nous nous sauçons dans la rivière, malgré la couleur café de l’eau qui est causée par son fond de terre ferreux. Ensuite petite visite de la ville où nous localisons une belle bibliothèque et quelques commerces. Nous poursuivrons notre visite demain.
Au fond on voit la largeur entre les poteaux



Il n`y a pas vraiment d'endroit pour sortir son bateau


Nous resterons 4 jours à Elisabeth City. Nous allons à la bibliothèque pour nous rafraichir un peu et mettre le blogue à jour. Cette ville est reconnue (la publicité la décrit comme cela) mondialement comme ``Harbor of Hospitality`` mais nous ne l’avons pas ressenti comme tel, probablement que l’atmosphère est beaucoup plus hospitalière lors de la saison forte des bateaux qui descendes à l’automne vers la fin octobre mi-novembre. Comme dans la plupart des villes où nous sommes allés jusqu'à maintenant, c’est plutôt désert et très tranquille.
Nous nous déplaçons de quelques mille en aval du pont le 12 pour nous préparer pour la prochaine destination.


Élisabeth city à Belhaven

13 septembre : ce matin départ 7h pour la traversé du canal ‘’Albemarl Sound’’ cette section est considérée comme pouvant devenir difficile pour la navigation, car le plan d’eau est très vaste et peu profond et si le vent se lève un peu trop il se crée de bonnes vagues et ça peut brasser.
Journée 1


Nous partons avec un vent faible de 5-10 knts de l’ouest, mais à mesure que la journée avance celui-ci augmente de 15 à 20 knts et comme décrit dans les guides nautiques, les conditions deviennent de plus en plus difficile. Nous avons aperçu un chevreuil mort qui flottait entre deux eaux qui est passé à quelques mètres de nous. Nous avons fait une partie du trajet à la voile seulement avec des pointes de vitesses 6 à 7 knts. Nous avons dû affaler les voiles, car le vent était de plus en pus fort et trop en face pour faire de la voile. Nous jetons l’ancre à 15h à l’entrée du canal que nous traverserons demain.

14 septembre : départ tôt à 7h le canal d’une longueur de 20 mn se fait très bien. Nous nous ancrons à 12h 15 dans la baie de Belhaven après 5h15 de navigation. La ville à fait un beau grand quai neuf où l’on peut faire un pumpout (5$) et eau et même si y attacher pour une à deux nuits avec des prix très raisonnables.


Journée 2


Un pont fixe de 65' ça passe, car nous avons besoin de 57,5'


BelHaven à Oriental city

15 septembre : J’ai commencé à faire des appels sur la radio HF le matin avec Nycole du Réseau du capitaine. Ma radio fonctionne très bien et ils m’entendent clair et fort. Aujourd’hui la navigation se passe à travers des canaux et aussi dans des baies très grandes. Nous pouvons même faire de la voile par moments. Nous sommes vis-à-vis de Cap Hateras, mais du côté terre au lieu du côté mer. Cette section en mer est reconnue comme assez dangereuse pour la navigation, car il y a un grand plateau où l’eau est peu profonde et propice aux échouages et à de très grosses vagues qui peuvent se former rapidement.


Oriental est un petit village de pêcheur et il y a peu d’endroits pour s’y ancrer. Le soir venu, il y a plusieurs petits bateaux qui nous tournaient autour en traînant un filet qui était retenu au fond par une plaque d’acier. Ils passaient très près de mon mouillage (chaîne et ancre) et même quelquefois ils l’ont accroché. Ce n’était vraiment pas agréable surtout que cette pêche se poursuit tard en soirée. Vers 22h j’entendais encore des chaloupes nous tourner au tour.



Belle navigation à la voile

Oriental mouillage soso



Oriental à Morehead city
16, 17 et 18 septembre

16 septembre :
Oriental SM 181,00 à Cedar Creek SM 187,40
Min.: 11C Max.: 25C Nuageux 70% Vent: Est 5-10 knts
Ce matin nous allons au village pour voir les boutiques qui étaient toutes fermées hier. On commence par un vieux magasin qui vend des articles de bateaux et même des annexes AB. Je voulais acheter un "fuse box" mais il n’en avait pas. Il offre un service de près de vélo gratuitement pour aller en ville.
Commerce où l'on vous passe des bicyclettes gratuitement, bravo!

Nous empruntons deux vélos et allons faire une épicerie dans un Walmalt Express. Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de vélo ça me manquait, c'est tellement agréable. Ensuite nous retournons au bateau et levons l'ancre à 11h30 pour un petit parcours de 11 mn pour Cedar Creek. Nous pouvons faire un peu de voile pour traverser la baie. Génois seulement nous avançons à 4-5 knts.

Ancrer à 13h15 dans une belle baie sauvage et en plus nous apercevons un dauphin en arrivant. Nous sommes sur le bord de ICW. Dans l'après-midi nous regardons la route des prochains jours. Nous voyons beaucoup de crevettiers depuis quelques jours et cela nous donne le goût d'écouter le film de "Ferrest Gump" avec Tom Hanks. C'est toujours bon même après 3 fois. Souper, salade aux crevettes. Belle soirée calme avec pas un bruit à l'extérieur, ça fait différent d'hier. Nicole débute un nouveau roman et moi j'écris mon journal.


17 septembre 2015
Cedar Creek SM 187,40 à Sponner Creek SM 210,40
Ancrage: 34º 43,73' N 76º 48,39' W
Min.: 11C Max.: 25C Nuageux 70% Vent: Est 5-10 knts

Quelle belle nuit tranquille sans un bruit. Levez tôt et bon déjeuner. Je fais mon QSO avec le Réseau du Capitaine et ensuite nous levons l'ancre à 7h50. Nous avons une petite journée de 21 mn. Un canal pas trop large, mais bien balisé et assez profond (14-20').



Un peu avant d'arriver à Beaufort le chemin se sépare en deux et il faut être vigilant. Nous avons décidé d'aller à Spooner Creek, car ils annoncent des nuages et de la pluie pour les prochains jours.
Sinon nous aurions pu aller à la pointe sud de l'hameçon  de Cap Hateras.
L'entrée de Spooner Creek n’est pas très large et peu profonde. En tournant pour la prendre, le courant de 7,3 knts que nous avions dans le dos nous créer un bon déplacement latéral vers l'extérieur du canal, mais Nicole qui est à la roue contrôle très bien la situation. L'avantage est que nous sommes à marée haute et cela nous donnent 1,4' de supplémentaire pour la profondeur normale de 6'. Nous avons un tirant d'eau de 4'11". Nous allons au fond du Creek et jetons l'ancre 11h15 après 3h30 de navigation. Nous sommes seuls au mouillage et tout autour de nous il y a de belles résidences avec chacun leurs pontons privés. Ça ressemble un peu à Spa Creek à Annapolis. Nous sommes très bien protégés de n’importe quel vent. Au passage des "boaters" québécois en 2010 ils étaient 6 voiliers ici.

Spooner Creek

Changement de drapeau


Je mets l'annexe à l'eau et nous allons faire un tour de reconnaissance à pied. Il y a tout ce que nous avons besoin ici. Un super Walmalt, un TJ Max, WestMarine, etc. Etc. À 19 h30 nous regardons le profondimètre, car nous sommes à marée basse et il y a 7' d'eau et nous avons besoin de 5', dons il nous reste 2' sous la quille. Dans la soirée je prépare les routes des prochains déplacements.

Vendredi le 18 septembre 2015
Sponner Creek SM 210,40 Jour 2
Min.: 22C Max.: 27C Nuageux 80% Vent: Est 10-15 knts
Ce matin nous faisons la grâce matinée levée à 6h30. Un bon café et déjeuner pour moi, un petit QSO avec NYCOLE du réseau. Nous allons faire un tour en ville. Nous trouvons un grand magasin genre Eaton qui s'appelle Belk. Nicole s'achète des maillots. Ensuite nous revenons au bateau, car le ciel est gris avec de gros nuages et nous préférons être sur UNI dans ce temps-là. Nous retournons magasiner dans l'après-midi lorsque le ciel est moins menaçant. Je vais voir pour une télévision qui fonctionne sur le 12 volts chez BestBuy, Staples et Walmalt. J'en ai vu, mais soit trop grande ou trop petite.

Soirée relaxe lecture et douche. C'est vendredi soir et nous ne voyons personne encore dans les résidences luxueuses en bordure du Creek. 

Samedi le 19 septembre 2015
Sponner Creek SM 210,40 à Hammock Bay (Camp Lejeune) SM 244,60
30,4 mn 5 h 30 de navigation à moteur.
Ancrage: 34º 33,07' N 77º 19,52' W
Min.: 22C Max.: 30C (Humidex 34°C) soleil 50% Vent: NE 10-20 knts

Ce matin de bonne heure la température est déjà très chaude. Après déjeuner nous nous regardons et ça ne nous tente pas de passer encore deux jours dans cette petite baie qui est très belle, mais où le vent ne circule pas beaucoup. On a déjà toute fait nos courses et nous décidons de sortir aujourd'hui pour notre prochaine destination soit Hammock Bay de la base militaire " Le camp Lejeune".




Nous allons porter nos poubelles en arrière du centre d'achat, et nous allons au quai de la marina "Sponner Creek" pour mettre du diesel et de l'eau dans nos réservoirs. À 10h15 nous quittons notre Creek. Nous avons 7' d'eau sous la coque donc ça passe bien. C'est samedi et pour une fois ça paraît, car il y a plein de bateaux dans le canal et ça roule en fou. Des cigares Boats qui nous passent à quelques mètres à peine. Un peu avant d'arriver à notre ancrage il y avait un voilier (Catalina 38') qui était échoué en plein milieu du canal et " Towboat US" a dû intervenir. Nous, nous avions vu la remarque sur "ActiveCaptain" nous indiquant de suivre les bouées qui avaient été ajoutées pour éviter un haut fond en plein milieu du canal. Nous jetons l'ancre à 15h45 après 5h30 de moteur. Très belle journée un peu stressante, mais nous sommes bien heureux d'être dans cette grande baie où nous sommes trois voiliers seulement. L'automne il peut se retrouver 20-30 voiliers dans cette baie.

Nous nous sommes baignés en arrivant. L'eau est super bonne et salée. Nous sommes à quelques kilomètres de l'océan Atlantique. Le soir venu, il y a des petites petites mouches qui piquent en cliss, ils appellent ça des "NooSeems" je crois. Demain une autre petite journée de 37 mn soit environ 7h30 pour Wrigthsville Beach. 

Dimanche le 20 septembre 2015
Hammock Bay (Camp Lejeune) SM 244,60 à Wrigthsville Beach SM 285,00
36,8 mn 8 h 05 de navigation à moteur.
Ancrage: 34º 12,41' N 77º 48,00' W
Min.: 22C Max.: 31C (Humidex 32°C) soleil 90% Vent: NE 8-14 knts



Cette nuit je me suis réveillé souvent un peu anxieux pour la journée. Nous nous levons à 6h30. Il ne fait pas très clair encore. J'avais préparé la cafetière hier donc nous pouvons partir à 6 h 45. Cette partie de ICW est assez ''olé olé'' les profondeurs ne sont pas très grandes et il y a beaucoup de shoaling à surveiller. Quelquefois, ils ont ajouté des bouées et il faut en tenir compte. Encore ActivCaptain me direz-vous, mais avec Garmin c'est vraiment utile, car tout les dangers y sont indiqués et nous pouvons nous préparer à l’avance.

Ce matin nous avons appris quelques choses, nous avions un pont à faire ouvrir qui opérait seulement aux heures. Nous avions fait notre route et nous savions que nous y serions trop tôt. Nous avons donc ralenti et avons même laissé passer un voilier et un crevettier qui étaient derrière nous. En arrivants au pont l'opérateur ouvre le pont même s'il est seulement 12h15. J'appelle l'opérateur pour savoir s'il ouvrait sur demande et il me répond que non, mais pour le commercial (le crevettier) il ouvre à la demande. Nous avons dû attendre à 13 h soit une grosse 1/2 h. La prochaine fois nous allons nous rendre au pont même si nous sommes en avance, car s'il y a un bateau commercial qui arrive nous pourrons nous faufiler avec.

Une autre chose que nous avons constatée est que vis-à-vis les Inlets, il faut faire très attention et reprendre le contrôle de la barre sur le pilote automatique, car il y a des forts courants qui peuvent nous pousser à l'extérieur du canal et nous faire échouer.

Une dernière chose importante que nous avons remarquée dans cette partie de ICW, la fin de semaine il y a beaucoup beaucoup de trafics de bateaux de plaisance locaux et ça roule en malade et on se fait brasser de tous les côtés. Nous avions 3 ponts à faire ouvrir et cela c'est bien déroulés sommes toutes.



Nous arrivons à notre ancrage à 14h50, il y a beaucoup de trafic et il fait très chaud. La baignade dans l'eau de la mer à 26°C est bien appréciée. 

Nous préparons un sac avec nos serviettes et une petite consommation et allons en annexe au quai municipal et la plage est à 10 minutes de marche. Ça fait beaucoup de bien surtout après deux journées assez stressantes de navigation. Nous devrions rester ici quelques jours et de reprendre des forces.





Lundi le 21 septembre 2015
Wrigthsville Beach SM 285,00 Jour 2
Min.: 22C Max.: 28C soleil 50% Vent: NE 8-14 knts

Ce matin nous allons prendre une grande marche l'autre côté du pont côté ouest. Nous apercevons  un petit marché en plein air de fruits et légumes du fermier avec leurs kiosques. Seulement 2-3 kiosques. Nous achetons 2 tomates et 3 pêches et ça nous coûte 9$ U,  beaucoup trop chère à notre avis, disons que nous sommes tombés dans le panneau de la trappe à touristes. Il n'y vraiment rien n’a voir ou à magasiner ici. Le seul attrait c'est la plage, mais pour cela ça vaut vraiment la peine. Cet après-midi nous sommes allés prendre une grande marche de plusieurs heures sur la plage. C'était très agréable, d'entendre le bruit des vagues.Revenue au bateau nous appelons nos amis Mario et Francine de LeeLoo sur "Face Time" ils partent pour la Grèce dans deux jours. 


Mardi le 22 septembre 2015
Wrigthsville Beach SM 285,00 à Southport "Tina's Pocket" SM 305,60
23 mn 4 h 05 de navigation à moteur.
Ancrage: 33º 55,95' N 77º 58,45' W
Min.: 22C Max.: 28C soleil 50% Vent: NE 15-20-25 knts

Ce matin nous regardons la mise à jour de la météo et des vents forts du Nord sont prévus pour les prochains jours. Nous avons le choix de rester à Wrightsville encore 3-4 jours pour attendre que ça revienne à la normale ou faire un bout de chemin avec ces conditions météo. Il n'y a rien à faire ici à part de la plage et quand il y a du vent fort et pas de soleil ce n’est pas vraiment intéressant. Alors nous décidons de lever l'ancre et faire un bout vers le sud. Notre prochaine destination Southport.

La route se fait assez bien malgré les vents de 15-20 knt, car nous les avons dans le dos. Avant d'arriver à Southport nous voyons un ancrage sur ActiveCaptain ouvert au vent, mais un peu protégé du nord par une petite île de sable en plein milieu du canal. Ça sera beaucoup moins confortable que dans le petit port serré prévu, mais beaucoup plus sécuritaire, car plus de profondeur et beaucoup plus d'espaces. Nous jetons l'ancre à 12h00. Dans l'après-midi nous écoutons un film policier et dans la soirée un autre (James Bond Thunderball). Je pense que la nuit va être un peu perturbée, mais il faut prendre de l'expérience et de l'assurance. Un beau coucher de soleil en fin de journée.

Sur notre moniteur nous pouvons lire 25,5 knts (x 1,8 = km/h)


Mercredi le 23 septembre 2015
Southport "Tina's Pocket" SM 305,6 à Calabash river ce  SM 342,00
31,6 mn 6 h 00 de navigation à moteur.
Ancrage: 33º 52,36' N 78º 34,21' W
Min.: 21C Max.: 26C soleil 10% Vent: NE 15-20 knts

Comme prévu la nuit a été un peu inconfortable avec des vents soutenus de 20-25 knots. Ce matin réveil tôt et départ à 8h 15 pour Calabash. Les vents sont forts, mais lorsque nous entrons dans le ICW c'est plus confortable, car il n'y a pas de vagues.

Par contre nous sommes à la marée basse et il faut rester dans le centre, car la profondeur n'est pas grande. Vis-à-vis le Inlet de Lockwoods Folly, nous accrochons le fond et nous ne pouvons ni avancer ni reculer. Nous aurions été obligé d'appeler " Towboat US" si ça n'avait été du passage d'un bon samaritain avec son GROS bateau de pêche luxueux " Blue Mile" qui nous offre de nous sortir de la. Ils ont été très gentils et ils nous ont indiqué la bonne voie à suivre pour passer cette Inlet. Nous étions du bon coté de la bouée, mais 10' trop près, car 10-15' à côté il y avait 15' au lieu de 3'. Plus de peur que de mal et 15-20 min. plus tard nous étions de nouveau sur la bonne voie.

Un peu délabré comme marina


Le reste du parcours se passe bien et arrivons à l'ancrage prévu à 14h10. Assez spécial comme encrage, car c'est notre première expérience dans le courant. Nous ne pouvons pas mettre trop long de chaîne, car nous sommes dans un passage et le courant nous fait tourner dans tous les sens comme une toupie à chaque changement de marée.

Dans la soirée nous allons faire la rencontre ne notre premier équipage québécois depuis notre départ. Il s'agit du bateau " Caribbean Breeze" Oceanis 40' Stéphane et Nathalie. Nous avions vu leur bateau à Back Creek Annapolis, mais pas eux. Nous avons jasé français avec eux une bonne partie de la soirée. Stéphane est radio amateur et il m'avait entendue sur le Réseau du Capitaine ce matin et savait où nous avions l'intention d'arrêter pour la nuit.

http://www.caribbeanbreeze.ca/

Dans la nuit nous nous sommes réveillés, car la chaîne à fait un gros bruit en passant sous le bateau à la renverse du courant. Je suis sortie et j'ai ajouté 25' de touée pour un total de 75'.

Jeudi le 24 septembre 2015
Calabash river SC  SM 342,00 à Waccamaw river SC SM 375,50
29,3 mn 6 h 40 de navigation à moteur.
Ancrage: 33º 39,96' N 79º 04,18' W
Min.: 20C Max.: 25C soleil 0% Pluie Vent: E 10-20 knts

Ce matin après un bon déjeuner et un QSO avec Nycole nous levons l'ancre vers 8h 15 pour Waccamaw river par ICW. Nos amis de Caribbean Breeze partent un peu avant nous, car il prennent la mer pour Georgetown. Nous commençons notre navigation sous la pluie, c'est la première fois depuis très longtemps, car depuis le début de notre cavale il a fait super beau soleil lors de nos déplacements.


Navigation sous la pluie, mais à l'abri

Un heure quinze après notre départ soit environs 6,5 mn plus loin que notre ancrage d'hier, nous apercevons un beau grand quai flottant fait en béton bon pour accueillir 3-4 bateaux comme le nôtre tout près d'un super Walmart et un WestMarine où il est possible d'accoster et faire des courses et probablement y rester pour la nuit. C'est juste avant le pont "Robert Edge Parway à Myrtle Beach Northampton. Avoir su nous aurions pris cette option au lieu de Calabash Creek .



Le parcours d'aujourd'hui comporte 13 ponts, dont 3 que nous devons faire ouvrir. Il y a également un tronçon qu'ils appellent "Rock Pile" entre le SM 349 et 352 qui est très étroit et bordé de Roc. Il faut faire un appelle de sécurité avant d'y entrer sur la VHF canal 16 pour être certain qu'il n'y a pas de trafic commercial comme des barges ou des bateaux de pêche, car ça ne passe pas deux de larges. C'est un peu stressant , mais nous n’avons rencontré personne et rien accrocher au fond et sur les bords. Le reste du parcours à très bien été nous avons même remplie notre réservoir de diesel et d'eau et fait le vide du réservoir d'eau noire à la marina Barrefoot qui était sur notre passage. Par contre après vérification nous nous sommes rendu compte qu'il vendait 1,20$ de plus du gallon que notre dernier plein (3,50$/Gal vs  2,30$/gal). On a même eu un appelle de Sébastien (bateau Charlotte) qui nous a rejoints sur FaceTime vers 12h il était un peu nostalgique, car il était à notre place l'année dernière.

Belle résidence sur le bord du canal ICW
Nous nous ancrons à 14h50 dans un bel endroit désert en pleine nature sous la pluie. On dit mêmes sur ActivCaptain qu'il y en aurait qui aurait vu des crocodiles donc pas de baignades pour ce soir.
Internet entre bien avec AT&T, 3-4 / 5 assez étonnant pour un endroit en plein bois, mais nous sommes près de Myrtle Beach. Nicole nous prépare un bon spaghetti et je prépare les routes pour les prochains jours.

Vendredi le 25 septembre 2015
Waccamaw river SC SM 375,50 à Georgetown SC SM 403
26,3 mn 4 h 30 de navigation à moteur.
Quai de 13 h à 18 h 33° 21,96 N 79° 17,05 W de 13 h à 18 h
Ancrage: 33º 15,50' N 79º 15,00' W à partir de 18 h
Min.: 23C Max.: 27C soleil 0% Pluie Vent: E 10-20 knts

Nous avons très bien dormi dans notre petite baie. Il y avait un seul autre bateau à moteur avec nous et le silence complet. Ce matin nous levons l'ancre à 8h30, c'est la grâce matinée me direz vous, mais de temps en temps ça fait du bien. Il se met à pleuvoir des notre départ et la visibilité n'est pas très bonne. Nous poursuivons prudemment à l’aide du radar et la pluie finit par cesser. J'ai trouvé cette section de l'intacoastal très belle et facile à faire. Un moment donné nous avons même sortie le génois et avec le courant aidant avons fait du 9 knts.


Vent et courant presque 9 knts





Nous arrivons au quai de la ville à 13 h où nos amis de Carribean Breeze nous attendaient. Ils sont passés par la mer entre Southport et Georgetown la journée avant et on rencontrer des gros orages pendant un bon 4 h où ça brassait énormément. Nous allons faire un tour en ville pour prendre quelques photos et nous ramassons un takeout pour souper. À 18h20 nous allons nous ancrer un peu plus près de la sortie du inlet pour prendre la mer demain pour Charleston. 


Samedi le 26 septembre 2015
Georgetown SC SM 403 à Dewees Creek SC SM 455
51,3 mn 6 h 45 de navigation à moteur.
Ancrage: 32º 50,23' N 79º 44,83' W
Min.: 23C Max.: 28C nuageux Vent: NNE 5-15 knts

Ce matin nous étions censés faire un passage en mer de Georgetown à Charleston, mais après un recalcule de notre parcours en passant par ICW nous nous apercevons que le temps est plus cour par celui-ci, donc, comme de vrais marins, nous changeons nos plans et décidons d'emprunter ICW....

Mais l'aventure nous attendait. Sur notre parcours au SM 415 et sur environ 1 mn vis-à-vis de l'inlet "Minim" il y a des possibilités de "shoaling" à marée basse et celle-ci se produit deux fois par jour.  Elle était haute à 6h53 et basse à 14h01. À notre passage nous avons rencontré des endroits où notre profondimètre nous indiquait 5'5'' . Nous avons eu la chance de nous faire dépasser par un bateau moteur un peu avant notre arrivée dans ce passage et Stéphane, a demandé au type de nous transmettre par radio VHF la profondeur d'eau qu'il avait. Ça nous a donné une chance pour savoir si nous pouvions passer.
Navigation avec les dauphins

Nous avons rencontré des chasseurs aux canards camouflés le long de la rivière, c'est un peu intimidant. Une chance qu'il ne sait pas présenté des canards lors de notre passage.

Vers 14h nous commençons à regarder les possibilités d'ancrage avant Charleston, car il y a une autre zone de haut fond à passer et nous sommes à marée basse encore. Nous trouvons une belle petite rivière très profonde sur notre chemin et décidons d'arrêter et de poursuivre demain, car la marée sera haute à 7h avec + de 6'3''. En arrivant, nous sommes accueillis par des dauphins. Il y a encore du courant, mais on finit par s'y habituer avec le temps. Après cette journée un peu éprouvante, nos amis nous invitent pour un 5-7 sur leur voilier.
Dimanche le 27 septembre 2015
Dewees Creek SC SM 455 à Charleston SC SM 469
14,4 mn  de 7h35 à 10h30 2 h 55 de navigation à moteur.
Ancrage: 32º 46,51' N 79º 57,13' W
Min.: 22C Max.: 28C nuageux 100% Pluie 10% Vent: N 5-10 knts

Nous avons très bien dormi dans notre petite Creek. Il y avait du courant, mais avec le temps on s'y habitue, il faut laissé au moins 100' de chaîne, de cette façon ça fait moins de bruits lorsqu'elle passe sous le bateau.
Nous levons l'ancre pour un départ à 7h35. C'est la marée haute (+6'3'') et on en a besoin, car il y a encore beaucoup de "shoaling" à traverser sur notre route. Nous nous apercevons que cette section de ICW entre Georgetown et Charleston est très mal entretenue et il est primordial de bien lire les avertissements dans "ActivCaptain " avant de l'entreprendre et souvent vis-à-vis les inlets il est obligatoire de les traverser à la marée haute. Par endroit il y a 5' d'eau....
Avec une marée haute de +6'3'' il n'y a aucun problème pour nous et nous devons seulement prévoir notre heure d'arrivée au "Swing Bridge de Ben Sawger", car il ouvre aux heures à partir de 9 h. Une fois le pont traversé, nous nous dirigeons à notre ancrage prévu et la manœuvre se passe très bien. Nos amis de Carribean Breeze arriveront un peu plus tard, car ils se sont arrêtés mettre du diesel dans une marina sur le passage.


Ancré juste en face de la marina

On commence à voir des palmiers


Très beau bâtiment 


Nous sommes très bien situés juste en face de la marina de la ville. Nous devons payer 5$ pour le dinghy dock, mais ça inclus la navette de la marina pour le centre-ville.
Le soir nous allons souper au restaurant "Southend Brewery & Smokehouse" sur la rue E Bay au centre-ville. Très bonne bière, la bouffe est OK, l'atmosphère et le décor  sont très bien et les prix raisonnables. Nous prenons un taxi pour revenir à la marina, car le service de navette arrête à 19 h. Nous devons faire un détour, car une partie des rues de la ville sont inondées par la montée de la marée qui sont exceptionnellement haute ces temps-ci causé par la pleine lune. 


Lundi le 28 septembre 2015
Charleston SC SM 469,0 Jour 2
Aucune navigation.
Min.: 24C Max.: 29C (32°C Humidex) soleil 10% Pluie Vent: NE 5-10 knts

Aujourd'hui  pas de navigation, ça fait plusieurs jours que nous nous déplaçons régulièrement et ça va faire du bien de s'arrêter. Ce matin je transvide le diesel de mes deux 5 gallons dans mon réservoir et je vais les remplir de nouveau à la marina. Il fait très chaud et il n’y a pas beaucoup de vent. Ensuite avec nos amis nous allons voir le WineShop pour quelques achats. Nous prenons la navette de la marina à 11h pour aller en ville faire l'épicerie et quelques achats au WestMarine.
Je m'achète une canne à pêche, quelques leurres et un crochet pour essayer en mer demain. C'est pratique le service de navette et c'est gratuit, seulement un pourboire qui correspond à 1$/ personne par voyage.
De retour au bateau nous rangeons les achats et retournons en ville en navette, car Stéphane veut mettre son blogue à jour. Pendant ce temps moi et Nicole allons prendre une belle marche en ville. C'est une très belle ville avec des boutiques de luxes, de beaux bâtiments victoriens comme les anciens hôtels, bibliothèque et résidences.

À 17 h nous nous déplaçons un peu plus au sud pour être prêts demain pour notre sortie en mer. Nous avions choisi un ancrage trop près de la sortie, car ça brassait beaucoup trop, nous nous sommes déplacés un peu au nord et c'était beaucoup mieux. La nuit s'annonce courte, car demain c'est notre longue sortie de +- 31 h de navigation sans arrêt, donc une nuit, notre première à vie de marin. La météo prévoit des vents faibles de 5-10 knts de NE, E et SE avec des vagues de 5-6' aux 10 sec.

Petit déplacement avec vue sur le pont de Charleston, Copie de notre futur pont Champlain parait-il 


Mardi le 29 septembre 2015
Charleston SC SM 469,0 à Fernandina FL SM 716 Par la mer
Départ de Charleston 29 septembre à 6h 15
Estimation : 155 mn 31 h 00 de navigation à moteur.
Réel: 27h30
Min.: 25C Max.: 27C soleil 90% : ESE 5-10 knts

Ce matin nous nous réveillons à 5h tout excité de prendre la mer pour 1 1/2 journée . Depuis notre passage de Sandy Hook à Cape May nous avons navigué toujours à l'intérieur dans la Chesapeake et l'intracoastal. Ça va faire du bien de prendre le large un peu même si nous devons faire du moteur, car dans les derniers jours les parcours étaient un peu ardus à cause des faibles profondeurs d'eau ( disons 5'5'' c'est très stressant lorsque l'on a besoin de 5')




Il fait noir et il y a de la brume. Nous préparons le déjeuner et convenons avec nos amis de Carribean Breeze l'heure du départ soit 6 h 15. Nous avons les outils requis pour c'est conditions; radar et AIS et c'est rassurant. Pendant une grosse heure, nous devons lutter contre le courant, car la marée est montante. Une fois sortie de l'inlet nous prenons le cap direction sud et conservons une vitesse moyenne de 5-6 knts au moteur avec 2200 t/m. Le soleil se lève, la brume se dissipe et la mer est très calme avec des vagues de 5-6', mais avec des périodes de 10-11 secondes.
Dans l'avant-midi j'installe la canne à pêche que j'ai achetée hier, j'ai bien hâte de voir si je serai chanceux.
Vers 11 h nous sortons les voiles, car il y a un petit vent arrière de 6-7 knots qui permet d'accoter le bateau un peu, donc c'est plus confortable et nous pouvons également baisser le régime du moteur un peu (1800-2000 t/m). Lecture, pêche, mise à jour du journal et dormette occupent la journée. Mais qui tiens la barre me direz vous? C'est le pilote automatique de Raymarine nous avons mis des "Waypoints" dans le logiciel et l'appareil suit ces PI. Nous devons de temps à autre valider notre position et jeter un œil à l'horizon pour voir s'il n'y aurait pas un éléphant à la dérive.
Première chose que nous remarquons est la couleur de l'eau elle est d'un beau vert aqua ça fait changement de l'eau brune couleur café des rivières rencontrées sur ICW.
Dans l'après-midi nous rencontrons quelques gros cargos que nous pouvons voir sur notre AIS et confirmer que nous ne sommes pas sur leurs routes.
J'installe ma nouvelle canne à pêche, mais je n'ai rien attrapé. Je pense que nous allons trop vite, car à 5-6 knts le leurre flotte trop en surface. Il ne faut pas se décourager il y aura pleins d'autres occasions.
Nous avons fait de la belle voile avec le moteur jusqu'à 19h où le vent a tourné trop sud, car nous l'avions trop de face.
La nuit a été superbe avec un vent du sud léger et la "presque " pleine lune qui nous éclairait.
Nous n’avons pas beaucoup dormi seulement quelques minutes ici et là probablement trop excité par notre baptême de navigation de nuit. Je me suis fait un café vers minuit avec des toasts pour passer le temps et rester alerte.
Notre estimation de temps était basée sur une vitesse moyenne de  5 knots ce qui donnait une arrivée à 14h.  


Mercredi le 30 septembre 2015
Charleston SC SM 469,0 à Fernandina FL SM 716 Par la mer Jour2
Départ de Charleston 29 septembre à 6h 15
Estimation : 155 mn 31 h 00 de navigation à moteur.
Réel: 155mn 27h30 de navigation à moteur.
Mooring : 10h 30, 30° 40,22' N  et 81° 28,18' W
Min.: 24C Max.: 29C (Humidex 43°C) soleil 80% : NE 5-15 knts

Ce matin, notre arrivée à Fernandina Beach c'est bien passée. Le Inlet est long, mais nous avions le courant avec nous et faisions 8-9 knts par endroits. Nous allons au quai de la marina municipale pour faire le plein de nos réservoirs, car demain nos amis de Carribean Breeze vont reprendre la mer pour St-Augustine. Nous prenons un Mooring à 20$ . Un peu de repos nous mettons nos dinghys à l'eau et allons dîner dans un vieux garage converti en Resto où ils font de bons hamburgers.
Un peu de visites de boutiques et la fatigue nous prends et nous retournons au bateau nous reposer. Dans la soirée nous invitons nos amis pour les initiés au " Mexican Train ".
Enfin nous sommes en FLORIDE, c’est peut-être psychologique, mais ceci représente une grande étape de notre voyage. Après c’est les BAHAMAS…
Pas chanceux ce navire


L'ouragan Joaquin qui nous à fait plus de peur que de mal, heureusement

Des arbres magnifiques, il était la avant la rue


Très beau salon pour le Wifi

Crevettes d'un local

Prises trophées

Belles résidence en Floride



A+ de Gilles et Nicole en cavale sur UNI