samedi 22 août 2015

Chesapeake city - Annapolis

Chesapeake city - Annapolis

Vendredi le 7 août nous quittons Chesapeake city et allons-nous ancrer dans une grande baie à l’entrée de la Sassafras river. Il y a un petit village au fond de la bay, mais un peu trop loin.



Nous profitons du grand espace que le mouillage nous offre pour relaxer au bateau. Après le coucher du soleil nous sommes attaqués par des milliers ok des centaines de moustiques que nous appellerons « des mouches folles », car elles ont la forme d’un maringoin mais ne pique pas. Le lendemain par contre nous étions envahi de petits picots noirs (de la chiasse de mouche folles) un bon lavage du cockpit et du pont s’impose. Par chance nous n’en avons pas revu depuis.


UNI seul au mouillage



Baie ouvert sur l'ouest donne souvent de beau coucher de soleil

Samedi le 8 août nous quittons pour Worton Point, une belle petite baie.

Au fond de la creek, il y à 3 marinas et dans la dernière (Worton creek marina) il y a une belle petite boutique avec de beaux produits, soit pour les pièces de bateau ou de souvenirs et même de la bière et du vin. C’est pratique car nous commencions à en manquer… vous savez avec cette chaleur il est important de bien s’hydrater.

9-10-11 août nous nous ancrons dans la petite baie de Swan Creek à côté de la petite ville de RockHall. 

Nous appelons notre fils David pour lui souhaiter un bel anniversaire pour ses 21 ans.

La ville de RockHall est jolie et nous sommes bien à l’abri dans notre ancrage et en plus c’est très reposant. Nous y resterons 3 jours.





Notre dinghy "Bouboule" pour les intimes

12 au 22 août SpaCreek Annapolis.

L’an dernier pour notre 25e anniversaire de vie commune, nous avions prévus aller à Annapolis pour le boat show du mois d’octobre. Compte tenu de la mauvaise température qu’ils annonçaient, nous avons annulé. C’est pourquoi nous avions très hâte d’arriver à Annapolis. Nous y avons passé 10 jours bien ancrés dans la petite baie de SpaCreek seulement à 10 minutes de marche du centre-ville.


Double pont de la route 301



La ville d’Annapolis date des années 1816 soit ±300 d’histoires. Il y a de belles résidences et le centre-ville à su garder son cachet historique. Les rues sont de style baroque comme les vielles capitales européennes. Il y a des bâtiments qui sont entourés d’une rue (circle) et les autres rues partes comme des rayons du bâtiment principale (église ou state house) vers l’extérieur. Chaque côté de SpaCreek ou nous sommes ancrée il y a des résidences luxueuses (5-6 millions Us) et les résidents y sont souvent que la fin de semaine.
Un joli parc près de notre ancrage





Bien sûr nous avons également vu des bateaux de très grands luxes, comme le Checkmate que l’on peut louer pour 200 000$ US /sem. Voir le lien : http://www.charterworld.com/index.html?sub=yacht-charter&charter=motor-yacht-checkmate-7838 si cela vous intéresse. Vous pouvez partager entre amis, car c’est bon pour 10-12 personnes avec 5 chambres à coucher.
Vous pourriez avoir accès au petit dinghy avec ses 5 moteurs hors-bord de 225 hp. Dire que je me trouvais bien équipé avec mon 20 HP…



Nous avons eu le temps de faire la connaissance d’une Australienne qui voyage seule sur son voilier de 44’. Nous avons également visité l’United States Naval Academy. Il y a beaucoup de cadets(e) tous habillés de blanc de la tête au pied. Certains accompagnés de leur famille la fin de semaine.

Un monument qui rappelle que cette région a vu naître et heureusement disparaître l'esclavage. (Série télévisée et roman "Root")



Après 10 jours au même endroit nous avions des fourmis dans les voiles et nous sommes partis le samedi le 22 aout pour la poursuite de notre aventure. Nous surveillons étroitement la météo qui nous ont annoncé les trois ouragans;  Danny, Erica et maintenant Fred!



A+ de Gilles et Nicole en cavale sur UNI

jeudi 6 août 2015

Sandy Hook – Chesapeake city



Sandy Hook; les gens attendent ici la bonne fenêtre météo pour faire un bon de plusieurs milles nautiques, environs 60 mn en 12 heures. La ville se visite assez rapidement et nous allons y rester 3 jours.
Les locaux cueillent les huitres au râteau et le matin nous nous réveillons au son et à l’odeur de l’essence des moteurs hors-bord 2 temps vers 5h00 am.
Pêcheur d’huitres au râteau



Nous regardons à long terme et les vents du nord ne se pointe pas le bout du nez. Nous avons décidé de partir tôt en juillet et le prix à payer c’est que les vents sont majoritairement du sud et pas très fort.
Nous décidons donc de couper la route en deux et de naviguer de jour seulement avec des vents faibles du sud et donc à moteur. Vendredi le 31 juillet nous levons l’ancre à 6h pour se rendre à la marina faire le plein de diesel. À 7h10 nous partons pour une belle navigation de jour de 10 h de moteur. La mer est super belle et en plus nous avons la surprise de voir des dauphins près de Manasquan.
Route de Sandy Hook à Bernagat

Nos premiers dauphins

Assez impressionnant lorsqu’ils sautent


Les cotes du New Jersey sont bordées d’immenses plages de beau sable blond. Vue de l’océan c’est très beau. Nous avons navigué à moins de 3 milles de la côte.
Le petit port de Bernagat est très beau, il faut faire attention dans le inlet car ça brasse beaucoup. Une fois dans la baie il faut suivre les bouées car il y a des hauts fonds de sable. Le petit port de Bernagat est très bien et nous y resterons deux jours. Nous allons à la plage et admirons les beaux couchers de soleil.
Coucher de soleil le 1er soir

Plages

Nicole sur le murêt sud de l'Inlet de Bernagat

Plages


Dimanche le 2 aout nous quittons Bernagat à 5h30 et nous nous dirigeons vers Cape May. Beau soleil et vent faible de 5-10 knt du sud.

Route de Bernagat à Cape May
À 10h30 nous sommes en face de la ville de Atlantic City, nous aurions pu y faire une escale, mais nous poursuivons plus au sud. À 12h30 nous sommes en face d’Ocean City, mais nous regardons la météo et la distance qu’il reste pour Cape May et décidons de passer droit. Nous nous ancrons à Cape May à 17h10 après presque 12 heures de navigation à moteur.
Atlantic city

Wildwood

L’ancrage de Cape May n’est pas très bucolique, beaucoup de grues et de trafic de bateaux de pêches et l’eau n’est pas très invitante pour la baignade. Nous sommes à quelques pas de l’école de la Coast Guard Américaine et en fin de journée ils sont très bruyants.
Par contre la ville et la plage s’est très beau. Il y a de belles résidences avec vue sur l’océan. Nous resterons à Cape May deux jours.

Belles résidences de Cape May

Sable et sable et mondes


Mouillage à Cape May

Fin de journée de pêche

Préparation des routes de navigations à l'aide des guides, des cartes

Et surtout de l'application "Garmin chart blue" sur notre iPad

Le soir venue la baie reviens à son calme


Le mercredi 5 août nous nous levons à 4h car la route entre Cape May et le canal du Delaware-Chesapeake est long et il faut le faire dans de bonnes conditions et rapidement, car les ancrages possibles ne sont pas nombreux et pas très sécuritaire. Les profondeurs sont faibles et la surface de la baie est immense. Si le vent se lève soudainement, il peut se produire de grosses vagues et les conditions de navigations peuvent rapidement se détériorer. Selon les guides nautiques, il faut s’en débarrasser rapidement, mais par contre rendu dans la baie de Chesapeake nous pouvons y trainer les pieds.
La route entre Cape May et Chesapeake city

Conditions parfaites

Phare Brandywine shoal

Trafic maritime

Centrale nucléaire de Salem

En partant très tôt, à la noirceur, nous avons la journée pour faire le trajet complet jusqu’à Chesapeake city d’un seul trait. Nous jetons l’ancre dans une petite baie très bien protégé à 16h après 12 heures de belle navigation. Nous avons même fait de la belle voile vers la fin de la baie du Delaware avant de prendre le canal.

Nous passerons 1½ journée dans cette belle petite baie. Nous visitons le village de 700 personnes qui est plein de belles maisons datant des années 1850.

Entrée du canal Delaware-Chesapeake

Mouillage de Chesapeake city






À partir d’ici, à nous la Chesapeake avec ses nombreux mouillages sauvages et tranquilles, mais aussi ses belles villes comme Annapolis, la capitale de la voile aux USA.


A+ de Gilles et Nicole en cavale sur UNI