lundi 16 juin 2014

Printemps 2014 Préparation et mise à l'eau

Entre le 26 avril où nous avons officiellement débuté la préparation du bateau et le 14 juin la date de sa mise à l’eau chez Gosselin, nous avons travaillé 16 jours en tout.

26-27 avril
1ers travaux nous rebranchons les batteries et repartons le système d’eau question d’avoir du chauffage (Wabasto) et de l’eau chaude.
Je commence par installer la nouvelle pompe à l’eau et la tuyauterie pour un washdown dans le puits d’ancre.

29 avril
Moi et Nicole nous installons nos panneaux solaires sur le nouveau support fournis avec l’arche. Nous les fixons au sol et ensuite nous les remontons sur l’arche. L’opération est très délicate, car avec le bateau sur son ber et le poids de l’ensemble il faut faire très attention de ne pas se blesser ou d’échapper ceux-ci. Avec des gestes bien réfléchis et en prenant notre temps, tout se déroule bien.

Panneaux installés


10-13 mai
Je descends seul au bateau, car Nicole doit faire le taxi à la maison pour les garçons. Étant donné que notre dodger-bimini est à l’atelier de canevas St-Onges pour se refaire une beauté, j’installe une bâche bleue pour travailler à l’abri de la pluie et du soleil.




  • Travaux sur le washdown.
  • Nettoyage des gros boulons qui retiennent la quille
  • Installation des deux dessus de bancs fabriqués par Menui-Fibre
  • Je bouche les trous sur le tableau arrière où passaient les boulons de l’ancien support du radar



  • Putty de résine et de gelcoat à différents endroits



  • Nettoyage du gros passe coque qui servira à vider le réservoir d’eau noire une fois rendu en mer
  • 1er essai pour l’installation d’un filtre à l’eau, mais compte tenu que notre voilier est français et que le filtre est US il faudra se reprendre, car il me faut des adaptateurs pour le SI et AMÉRICAIN




  • Gelcoat, putty, sablage et regelcoat…
  • Nettoyage du foin que les oiseaux ont amené dans la bôme les années avant notre acquisition. Pendant que la bôme est démontée, ça se fait bien, car nous pouvons la rincer et la pencher à grande eau.



  • Gelcoat, sablage sur mon bateau.
  • Mon voisin de cours, Pierre sur Babou a un gros trou (2 po) sur son franc bord côté tribord arrière donc je lui offre de l’aider à le boucher. Nous profitons en même temps de réparer des encoches faites par son ancre sur le nez avant. Il est bien content.

15-16 mai
Nicole commence le grand ménage de l’intérieur. Moi de mon côté à l’extérieur, je resable, regelcoat et resablage… Inspection de la chaine de mouillage et nettoyage du puits d’ancre.

18-19 mai
Lavage de la coque pour préparer au cirage.

Nettoyage et sablage du teck.





Nicole commence à enlever le teck sur la marche arrière, car il avait commencé à décoller. C’est tout un job sale avec le sikaflex noir qui tache partout.

24-25 mai
Je répare l’espace de la marche que Nicole a enlevée la semaine dernière avec du putty de résine.



Samedi soir Patrice et Mireille m’invitent à souper sur le bateau Aldebaran un beau Jeanneau SO49 2005. Ils ont suivi le cours de radio amateur avec moi cet hiver. Nous avons tous les deux fait du charter sur Bleu Marie c’est d’ailleurs suite à leur séjour qu’ils on décidé de s’acheter un SO49 pareil comme Michelle et Jean-Pierre.

Dimanche, après plusieurs recherches pour trouver les adaptateurs requis, j’installe le filtre à l’eau 3M. Nous n’aurons plus besoin d’apporter de l’eau à part pour la consommation. Le filtre enlève les odeurs et le gout de l’eau de javel que nous mettons dans les réservoirs.




30-31 mai 1-2 juin
Congé de bateau, car je vais à la pêche avec mes frères à Causapscal. Belle fin de semaine en famille.



7-8-9 juin
Enfin ça se réchauffe, 30°C et soleil.
Samedi compound et cirage de la coque côté bâbord.



Celui sur le pont et le tableau arrière a été fait cette semaine par l’équipe de ProLustre. Lorsque nous sommes arrivés sur le bateau nous ne pouvons qu’avoir fait WOW tous les deux. Vincent m’avait dit qu’il reviendrait beau comme à la sortie du showroom, mais je pense qu’il est davantage. Je connais le travail que cela comporte, car j’avais essayé de le faire moi-même. À notre avis cela vaut les 775$ demandés.

Dimanche compound et cirage de la coque côté tribord. Cirage d’une 2e couche des deux côtés. 2 couches d’antifouling noir.



Installation des lattes de teck sur la marche arrière. Grosse journée vous dites.





Lundi nous appliquons le sikaflex noir entre les lattes. Le résultat est très beau, mais par mégarde je mets les pieds dessus avant que les joints soit sec.



14-15 juin

Samedi, mise à l’eau prévue pour 8h30 ce matin. Le mat remis en place, la mise à l’eau se déroule comme prévu avec l’équipe de Sébastien, de vrais pros.



ENFIN...


Nous réinstallons tous les cordages, une chance que Jeanneau fournit un plan très utile dans le manuel du propriétaire. Nous installons les voiles et le nouveau logo UNI sur la marche arrière. Grosse journée, mais quelles sensations de dormir enfin sur l’eau.




Dimanche, nous étions supposés remonter le bateau aujourd’hui, mais Serge de canevas St-Onge est en retard sur la fabrication et l’installation des toiles de notre nouveau dodger-bimini. Il termine vers 12h45. Il est trop tard pour partir donc nous remettons le départ à vendredi prochain. Serge est très occupé ce printemps, mais il a fait un très beau travail.